Bleuet fleur - Herbe

  • €8,29
    Prix unitaire par 
  • Épargnez €3,71
Taxes incluses. Frais de port calculés à la caisse.


Le bleuet est une plante dont on utilise les graines, la plante, mais surtout les fleurs séchées en phytothérapie, pour apaiser les inflammations de la peau et des muqueuses, particulièrement pour lutter contre les irritations des yeux et des paupières, la décongestion ophtalmique, mais aussi pour ses vertus diurétiques.

Description, propriétés, bienfaits et utilisation de Bleuet Bio - Fleurs 50g - Tisane de Centaurea cyanus L. au meilleur prix.

Description :
Le Bleuet ou Centaurea cyanus est une plante herbacée poussant sur différents types de sols.

En phytothérapie, la fleur de bleuet est antiseptiquediurétique et immunostimulant. Elle stimule la digestion et soulage les troubles digestifs.

En usage externe, la fleur de bleuet est préconisée en cas d’irritations oculaires ou conjonctivites, mais également en cosmétique pour apaiser la peau.

Noms communs :
Bleuet, centaurée bleuet, audifoin, barbeau, blavelle, bleuet des champs, casse-lunettes, fleur de Zacharie.

Nom latin :
Centaurea cyanus L.

Famille :
Asteraceae.

Partie utilisée :
La fleur.

Préparation :
La fleur se prépare en infusion de 3 à 4 grammes pour une tasse d'eau bouillante.
Boire une à deux tasses par jour.

En usage externe :
Faire bouillir à feu doux, pendant 5 minutes, 20 à 40 g par litre de capitules entiers.
Cette décoction s'utilise tiède, en compresses ou en bains d'yeux, trois fois par jour, jusqu'à guérison complète.

Le bleuet fleurit de mai à septembre et ses fleurs, de couleur bleu ciel en été, mais aussi parfois violet, rouge ou rose. La fleur dégage une odeur subtile de pollen et de miel. Au goût, sa saveur est douce et légèrement mielleuse, mais sans être sucrée, avec une attaque subtilement piquante. L'infusion de la fleur possède une couleur entre le vert clair et le jaune.

Elle fait partie de la famille des plantes que l'on appelle messicoles, c'est-à-dire des plantes qui poussent au milieu des céréales au moment de la moisson. D'ailleurs, avec l'usage des pesticides, on les voit de moins en moins de manière sauvage, et leur présence dans un champ de céréale est devenue un marqueur de qualité des sols.

Attention, il ne faut pas confondre le bleuet des champs Centaurea cyanus en vente ici, avec une variété de myrtille qu'on appelle aussi bleuet du Canada, Vaccinium angustifolium Aiton.

C'est une fleur aujourd'hui reconnue pour ses vertus médicinales, cosmétiques et aussi gastronomiques, car ce sont des fleurs totalement comestibles.

Quels sont les bienfaits du bleuet des champs ?

Pour résumer

Le bleuet est remarquable par sa teneur en flavanoĩdes, cnicine, un amer, anthocyanosides et composés acytyléniques.

Aujourd'hui, les fleurs de bleuets sont utilisées pour décongestionner les bronches, calmer la toux, stimuler la fonction urinaire, mais surtout pour ses bienfaits sur la santé oculaire, contre les inflammations et les irritations des yeux.

Pour résumer, les fleurs de bleuet possèdent des propriétés : 

- Anti-inflammatoires

- Antirhumatismales

- Diurétiques

- Expectorantes

- Sédatives

- Astringentes

- Stomachiques

- Laxatives

En usage interne

Il convient de consulter un médecin avant de se lancer dans une prise thérapeutique de bleuet.

Pour résumer, par voie interne, le bleuet est indiqué pour des problèmes de : nervosité, digestion, inflammation, congestion des bronches, crises convulsives, goutte, lithiases rénales, oedème, rhumatisme, tachycardies, tachyarythmie, etc.

C'est un excellent diurétique, notamment en association avec de l'hibiscus pour bissap, du pissenlit pour tisane, ou encore des sommités de reine des prés.

La fleur possède aussi des propriétés cholagogues légères, expectorantes, anti-inflammatoires et décongestionnantes des bronches. Elle renforce l'activité du foie et la résistance aux infections. C'est aussi un laxatif léger chez l'enfant.

En usage externe

Pour résumer, par voie externe, le bleuet est indiqué pour des problèmes de : soins de peau, blépharite, problèmes ophtalmiques (irritation des yeux et des paupières, conjonctivite, orgelet, etc.), pellicules, gingivites, stomatites, stomatites, etc. Il peut être associé aux feuilles de bouleau, feuilles du Betula alba aux propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes, qui permet de soigner les petites affections cutanées et les maux de la peau.

Les capitules floraux du bleuet sont principalement utilisés comme décongestionnant ophtalmique dans le cas de conjonctivite légère, grâce aux polyines et aux propriétés anti-inflammatoires, fortifiantes, sédatives et astringentes de la fleur.

Un des usages les plus répandus est aussi pour apaiser les irritations et les rougeurs des paupières.

En cosmétique, le bleuet est souvent employé pour raffermir la peau et resserrer les pores, souvent en association de bardane, de rose séchée ou de prêle. Ainsi, on s'en sert aussi pour lutter contre les cernes et les poches sous les yeux. L'eau de bleuet est parfaite comme démaquillant.

Comment utiliser les fleurs de bleuet pour la santé 

Les fleurs de bleuet des champs s'emploient sous diverses formes : décoctions, tisanes, infusions, collyres, bains, compresses, cataplasme, etc. Les remèdes cités sont à titre informatif, il convient de consulter un médecin avant de se lancer dans une prise thérapeutique de bleuet.

Sous forme d'infusion

Contre les inflammations (gouttes, rhumatismes, etc.): faites bouillir 1 l d'eau et mettez 20 à 30 g de fleurs de bleuet à infuser 10 min. Boire entre 1 à 3 tasses par jour entre les repas.

Cette infusion peut aussi être employée en gargarismes en cas d'affections de la gorge, de la bouche (aphtes) ou d'enrouements.

Pour un effet diurétique et dépuratif : faite bouillir une tasse d'eau et mettez 3 g (1 grosse cuillère à soupe) de fleurs à infuser pendant 10 min. Boire après le repas.

Contre les rhumatismes, goutte, coliques néphrétiques et rétention d’urine, petit remède de grand-mère : faites macérer 25 g de fleurs de bleuet séchées dans 1 l de bière pendant 8 à 15 jours. Boire un verre avant les repas en cas de crise, sans dépasser 15 jours de cure.

Sous forme de compresses ou cataplasmes

Pour une application externe : faites bouillir 1 l d'eau et mettez à infuser 80 à 100 g de fleurs séchées entre 20 et 30 min, puis filtrez. Trempez une compresse propre dans l'infusion tiède et appliquez 4 ou 5 fois par jour sur la zone à traiter.

Vous pouvez utiliser cet hydrolat de bleuet comme brumisateur, pour raffermir et rafraîchir la peau en période de forte chaleur, ou pour soulager d'éventuelles rougeurs.

Vous pouvez aussi l'utiliser sur un disque de coton, sur le visage le matin, avant de vous maquiller, ou le soir, après démaquillage.

Sous forme de collyre

Pour soulager les irritations des yeux et des paupières, conjonctivite, orgelet : faites bouillir 1 l d'eau, puis mettez 20 à 40 g de fleurs séchées à infuser pendant 10 min. Laissez tiédir et appliquez avec des compresses imbibées, posées délicatement sur les yeux fermés pendant quelques minutes, ou en bains d'yeux, trois fois par jour, jusqu'à guérison.

Sous forme de bain

Pour soulager et traiter les plaies et problèmes de peau : faites bouillir 1 l d'eau et mettez à infuser 80 à 100 g de fleurs séchées entre 20 et 30 min, puis filtrez. Ajoutez l'infusion à l'eau de votre bain.

Contres-indications et effets secondaires

Dans l'usage indiqué ici, il n'existe pas de contre-indications connues, ni d'effets indésirables, ou encore d'interactions médicamenteuses ou avec des plantes médicinales et compléments alimentaires.

Une eau florale de qualité, bien conservée dans un flacon de verre bleu, se conserve 1 an après distillation. Les fleurs, elles, se conservent au sec, dans des récipients bien clos et à l'abri de la lumière.

Comment utiliser le bleuet en cuisine ?

Totalement comestibles, les fleurs de bleuets s'utilisent en cuisine, principalement dans les salades et les desserts. On les retrouve dans certaines recettes de mousses, salades de fruits, cookies et autres gâteaux, pour leur aspect décoratif et leur légère saveur sucrée et fleurie.

La magnifique couleur bleue de ses pétales permet de décorer les salades d'été, les gâteaux, les glaces et tous les plats.

Ajoutez des fleurs à vos vinaigrettes, huiles aromatisées, ou bien encore, faites un beurre de fleurs : laissez ramollir du beurre et incorporez les fleurs à la fourchette, puis remettez-le à durcir au réfrigérateur. Le beurre s'aromatise avec la légère saveur du bleuet et s'emploie partout.

Une bonne manière de les utiliser est d'en faire de la poudre, en les mixant ou en les broyant dans un mortier. Servez-vous de cette poudre de bleuet pour parfumer et donner de la couleur à vos desserts : compotes, crèmes, gâteaux, biscuits, salades de fruits, etc.

Dans les desserts, il est aussi possible de faire confire les fleurs : mettez les fleurs à réhydrater dans de l'eau pendant 10 min. Fouettez un blanc d'oeuf, puis enduisez les pétales d'une fine couche du blanc, et laissez égoutter l'excédent. Saupoudrez du sucre cristallisé sur les pétales. Allumez votre four à 50°C, mettez les fleurs sur une plaque recouverte de papier cuisson, enfournez en gardant la porte du four légèrement ouverte jusqu'à obtenir une fleur confite.

Avec leur douce saveur discrète, n'hésitez pas à les ajouter broyées à vos mélanges d'épices, ou plus facile, à un sel de moulin comme un sel bleu pour un effet décoratif des plus originaux, ou bien à du sucre.

D'ailleurs, en broyant finement les pétales avec du sucre, on en fait aussi un colorant pour confiserie, comme pour les dragées par exemple.

Vous pouvez ajouter des fleurs de bleus à toutes vos boissons infusées : thés, infusions, rooibos, etc., ainsi qu'à vos cocktails.

Les fleurs permettent d'ouvrir l'horizon des plaisirs gustatifs avec des saveurs légères et subtiles, tout en régalant les yeux, l'aspect visuel étant très important en cuisine. Elles apportent fantaisie et un côté printanier et raffiné à la cuisine.

Les conseils culinaires donnés ici pour le bleuet valent pour les autres fleurs comestibles : camomille, hibiscus, fleur d'oranger, etc.

Pour la petite histoire

Le bleuet est utilisé depuis l'Antiquité pour soigner les yeux, et plus précisément les yeux bleus, alors que le plantain servait à soigner les yeux foncés.

Son nom scientifique Centaurea, ainsi que son nom de centaurée proviennent du grec "kentaurion", car, dans la mythologie grecque, le sage centaure Chiron, maître d'Achille, l’aurait utilisé pour soigner ses plaies au pied après avoir été blessé par Hercule.

L'eau de bleuet était employée par les femmes du Moyen Âge comme produit cosmétique, afin d'illuminer le regard et purifier la peau. On lui attribuait aussi des propriétés "magiques" permettant de favoriser l’amour pur et profond. C'était un ingrédient de nombreux philtres d'amour et on confectionnait un encens avec pour attirer l'amour.

C'est à cette époque, au 12e siècle, que ses vertus thérapeutiques sont mentionnées pour la première fois dans un ouvrage de saint Hidelgrade de Bingen.

À partir du 16e siècle, on commence à l'appeler "casse-lunette" en référence à son effet sur les yeux. À cette époque, les apothicaires avaient l'habitude de piler des fleurs de bleuet avec de l’eau de pluie pour préparer des collyres pour les problèmes de vue. Le plus connu était l'herboriste Pierandrea Mattioli qui prescrivait recommanda la fleur en s'appuyant sur la doctrine des signatures, théorie qui dit que l'aspect d'une plante indique ses applications thérapeutiques.

Comme je l'ai précisé, le bleuet décorait par le passé les champs de blé et autres céréales en compagnie d'autres plantes messicoles comme le coquelicot et les marguerites, mais avec l'abus d'herbicides, pesticides, et autres joyeusetés, le bleuet a quasiment totalement disparu des champs.

À l'époque de l'affaire Dreyfus, à la fin du 19e siècle, la fleur de bleuet portée à la boutonnière était un signe de ralliement des antisémites. Aujourd'hui, cette même pratique est le symbole de la mémoire et de la solidarité envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins.

Cette pratique provient de la Première Guerre mondiale, car dans les tranchées, le bleuet était une des seules fleurs à résister à la boue et aux obus. Ainsi, les anciens combattants portent le bleuet lors de la commémoration du 8 mai 1945, fin de la Seconde Guerre mondiale, et du 11 novembre, fin de la Première Guerre mondiale.
Dans le langage des fleurs, le bleuet symbolise la délicatesse et la timidité.