pimenton de la Vera (variété Jeromin).

Paprika doux "de la Vera" lata 70 g - Epice

  • €4,75
    Prix unitaire par 
  • Épargnez €3,64
Taxes incluses. Frais de port calculés à la caisse.


Autres noms : Capsicum annuum (nom scientifique), paprika de la vera, paprika roi, Pimentón ahumado La Chinata, épice espagnole, paprika fumé de La Chinata.

Composition du pimenton dulce :  pimenton de la Vera (variété Bola et Jaranda) et huile de tournesol 1%.

Composition du pimenton picante : pimenton de la Vera (variété Jeromin).


Qu'est-ce que le pimentón de la Vera ?

Le pimentón de la Vera, ou juste pimentón pour les intimes, c'est quoi ? C'est un poivron rouge séché au feu de bois de chêne, puis broyé. C'est donc un piment (Capsicum annuum) qu'on appelle aussi paprika.

C'est un produit d'Appellation d'Origine Protégé (AOP) cultivé en Espagne dans la région de la Vera de Caceres, au coeur du massif montagneux de Gredos. Cette région possède un micro-climat à la fois tempéré et humide qui fait du pimentón un produit unique et exceptionnel.

L'AOP protège ce paprika fumé sur 3 caractéristiques qui en fait un produit reconnaissable parmi tous : son arôme, sa saveur et sa couleur.


Il est fumé au bois de chêne vert pendant 2 semaines dans la pure tradition espagnole, d'où son autre nom de paprika fumé de la Vera. Les poivrons fumés sont ensuite broyés dans une meule de pierre.

Parmi tous les paprikas fumés celui-ci est pour ma part le meilleur au monde ! Rendons tout de même hommage au piment Chipotle mexicain, autre piment fumé de grande qualité.

Sa couleur rouge intense et brillante qui lui donne un fort pouvoir colorant. Son goût est très prononcé, fort et fumé, avec des notes fruitées et sucrées caractéristiques des paprikas, et une subtile saveur de chorizo en fin de bouche.


Quel type de pimenton est vendu ici ?

Il existe trois sortes de pimenton :

- le doux (Pimentón dulce) : préparé avec les variétés Bola et Jaranda

- l'aigre-doux (Pimentón agridulce) : préparé avec des variétés Jaranda et Jariza

- le piquant (Pimentón picante) : préparé avec la variété Jeromín

Les pimentons en vente ici sont le doux (dulce), issu des variété Bola et Jaranda, ainsi que le piquant (picante), issu de la variété Jeromin. Vous pouvez sélectionner celui que vous désirez juste en dessous du bouton "ajouter au panier".


Pour la petite histoire :

Le pimenton est un poivron originaire d'Amérique du Sud. C'est Christophe Colomb qui le présenta à la reine Isabelle la Catholique et Ferdinand dans le monastère de Guadalupe. Cette Isabelle l'introduisit dans le monastère de Yuste en Estrémadure, cultivé par les moines Jéronimos.

Les moines du monastère cultivaient le poivron mais faisaient aussi de nombreux tests gastronomiques ainsi que de nombreux croisements pour obtenir les pimentons que l'on connaît aujourd'hui.

C'est au 17ème siècle que le Pimentón de La Vera que l'on connaît, c'est-à-dire l'espèce et son mode de préparation d'aujourd'hui, commence à envahir les cuisines espagnoles pour devenir l'épice la plus emblématique du pays. C'est aussi à cette époque qu'on voit apparaitre sa cousine la niora un peu partout.

Pendant la récolte d'automne, de nombreuses familles sortent dans les champs pour récolter les poivrons rouges à la main, pour ensuite les mettre dans des séchoirs où ils seront séchés à la fumée de bois de chêne pendant les 2 semaines suivantes. On utilise uniquement du bois de chêne vert pour obtenir ce paprika fumé unique au monde !

Les piments sont retournés tous les jours à la main. Après de semaine de séchage, les poivrons sont broyés très lentement par des roues en pierre.

Uniquement 12 fabriques de Pimenton de la Vera détiennent ce savoir-faire aujourd'hui.

Un peu comme le piment d'Espelette, ce paprika est produit dans un nombre limité de communes de la région de Caceres en Estremadure : Cuacos de Yuste, Jaraiz de la Vera, Aldeanueva de la Vera, Jarandilla de la Vera, Losar de la Vera et Madrigal de la Vera.

Depuis quelques années, le pimenton de la Vera est protégé par une Appellation d'Origine Protégée (AOP). C'est le Conseil de réglementation de l'appellation d'origine de Jaraiz de la Vera qui est garant de cette épice espagnole.

Ce piment fumé est certes la star de la cuisine espagnole, mais on le retrouve dans la cuisine pied-noire sous le nom de poivre rouge, traduction du catalan pebre vermell, ainsi que dans la cuisine portugaise et hongroise, patrie du paprika, ou encore la cuisine Serbe, patrie du paprika fort de Voïvodine, ou du paprika 160 Asta, considéré comme un des meilleurs au monde.


Comment utiliser le pimenton de la Vera en cuisine ?

Comme tous les paprikas, si vous le faites trop griller il va "caraméliser" et apporter de l'amertume, il vaut mieux l'utiliser en fin de cuisson ou alors en mouillement. Si vous appréciez sa saveur fumée, vous pouvez en mettre absolument partout, dans la cuisine salée tout du moins.


Petit focus sur la cuisine espagnole :

Epice traditionnelle, elle donne saveur et couleur à tous les plats familiaux et populaires. On retrouve le pimenton dans la paêlla, les tortillas, le Pulpo à la Gallega (poulpe), le gaspacho, les escabèches, les pommes de terre à la riojana (cuisinées en ragoût avec du chorizo), etc.

C'est l'épice de base de nombreuses charcuteries ibériques : chorizo, soubressade, txistorra, lomo, morcon, etc. Comme le curcuma, on en fait usage autant pour sa sublime saveur que pour ses propriétés colorantes.

Dans la cuisine pieds-noirs, c'est aussi dans les charcuteries que le pimenton est très employé mais aussi dans la préparation de plats d'hiver à base de légumes secs. En cuisine portugaise, on l'utilise dans le riz et le poisson. En cuisine hongroise, il remplace allègrement leur paprika local par exemple dans le goulash ou le pörkölt.

J'apprécie particulièrement ce paprika fumé dans les plats de pommes de terre, les plats mijotés et les classiques de la cuisine française : pot-au-feu, blanquettes, quiches, veloutés, etc, notamment en association avec un aji amarillo péruvien.

En association ou en remplacement du piment Halaby, ou encore du piment Isot, il sublime toute la cuisine méditerranéenne qui hume le soleil : tomates séchées, préparation d'olives, de fromages frais, tapas et cuisine à l'huile d'olive, etc.

Vous pouvez vous en servir pour parfumer vos viandes et vos poissons en le saupoudrant au dernier moment, ainsi que pour parfumer vos cakes. Il aromatise les marinades et toutes les sauces.

Utilisez-le pour donner de la couleur et de la saveur à vos planchas et barbecue.