Oignon semoule - Epices

Oignon semoule - Epices

  • €2,00
    Prix unitaire par 
  • Épargnez €3
Taxes incluses. Frais de port calculés à la caisse.


Qu'est-ce que l'oignon semoule ?

Parfois orthographié ognon, l'oignon (Allium cepa) une plante herbacée bisannuelle de la famille des Amaryllidacées que l'on cultive comme plante potagère essentiellement pour son bulbe, mais aussi parfois pour ses feuilles.

Par extension et abus de langage, on utilise aujourd'hui le terme oignon pour désigner le bulbe directement, mais également les bulbes des autres plantes, comestibles ou non.

Entier, l'oignon est utilisé comme légume, et haché ou réduit en poudre ou semoule, on l'emploie, au même titre que l'ail, comme condiment.

L'oignon est connu depuis l'Antiquité, et la trace de son utilisation est présente pour presque toutes les civilisations anciennes, en faisant l'un des légumes les plus universels qui soient.

Au format semoule, il sera idéal pour assaisonner tout type de recettes de légumes ou de viandes, et pourra très facilement être réhydraté au besoin.


Comment utiliser l'oignon semoule en cuisine ?

La saveur de l'oignon est très marquée et forte lorsque cru ou peu cuit, et devient légèrement sucrée, suave et douce à la cuisson.

Son usage est tout simplement universel. Vous pourrez l'employer pour relever finement toutes vos préparations à base de légumes, de féculents, en marinade, dans vos sauces, ou encore en gratin.

Vous pourrez en ajouter à toutes vos soupes, vos potages ou veloutés sans exceptions !

Couplé avec l'ail, il conviendra parfaitement aux fruits de mer, poisson, crevettes, mais également presque toutes les viandes, qu'elles soient rouges, blanches, fortes ou délicates.

L'oignon est également indissociable de la tomate et de la cuisine méridionale au sens large. Au format semoule, il sera donc idéal pour la préparation de vos sauces tomate maison, bolognaise ou encore couplé au basilic avec lequel il s'associe également à merveille.

L'oignon s'associe aussi avec brio à de nombreuses épices, mais tout particulièrement avec le cumin, le carvi noir, le paprika, le piment doux et bien évidemment le gingembre.

L'oignon et la santé

L'oignon, en particulier le jaune, est une importante source de quercétine, un puissant antioxydant dont il est aujourd'hui admis par la communauté scientifique qu'elle a de plus une action protectrice contre le mauvais cholestérol. Une consommation régulière d'oignon est donc associée à une baisse du risque de maladies coronariennes.

Il contient également de la vitamine B6 en bonne quantité. Cette dernière entre dans le processus de fabrication des globules rouges.

On y trouve aussi, dans des proportions moindres, de la vitamine C et du manganèse.

Plusieurs études épidémiologiques ont mis en évidence un lien entre la consommation d'oignon (et plus généralement des légumes de la même famille tels que l'ail, la ciboulette ou encore le poireau) et la diminution du risque de contracter certains cancers, en particulier de l'estomac et de l'intestin.

Des études complémentaires sont en cours pour établir le même lien avec d'autres types de cancers, mais les données recueillies sont actuellement insuffisantes pour établir toute conclusion.

La petite histoire de l'oignon...

L'oignon est connu et cultivé depuis l'antiquité et son origine n'est pas connue avec précision.

On sait cependant qu'il est originaire du sud-ouest asiatique ou on situe sa première domestication il y a 5 000 ans, mais l'espèce sauvage dont il est issu est aujourd'hui un mystère. L'oignon fait partie des plus anciens légumes cultivés et cette ancienneté rend le travail des botanistes très compliqué sur ce point.

Il est, par exemple fait mention de l'oignon dans des textes datés de plus de 4 000 ans en Égypte Antique, ou encore dans la bible, ou il est mentionné que les Hébreux, durant leur exode, pleuraient son absence, ainsi que celle de l'ail.

Très répandu en Grèce Antique et dans l’Empire romain, l'oignon faisait l'objet d'une culture importante et on en produisait de nombreuses variétés, dans des jardins nommés cepinae.

En France, la culture de l'oignon était vivement encouragée sur les terres de Charlemagne dans le Capitulaire de Villis, dès le VIIIe siècle de notre ère. C'est à partir de cette époque que la culture de l'oignon en Europe connaîtra une véritable explosion.

Bien plus tard, l'oignon fera partie des premières plantes introduites par Christophe Colomb en Amérique, et il sera adopté aussi bien par les colons que les Amérindiens.

Sur le plan étymologique, on l'a longtemps appelé caepa tiré du nom des jardins romains où on le cultivait. Les termes ciboulette et civette, tous deux cousins de l'oignon, sont d'ailleurs dérivés de ce terme.

C'est en 1273 que le terme ognon fait son apparition dans la langue française officielle. L'oignon est utilisé depuis l'Antiquité. Le terme ognon est tiré du latin unio ou unionis en référence au fait que contrairement à ses cousins tels que l'ail, son bulbe ne se divise pas et est donc uni.

Ce n'est qu'au XIXe siècle que le terme évoluera en oignon, tel que nous le connaissons et l'écrivons aujourd'hui.

On retrouve le terme oignon dans de nombreuses expressions bien françaises, telles que être aux petits oignons, ou encore ce ne sont pas mes oignons, témoignage évident de la popularité jamais démentie du légume dans notre cuisine et notre culture. Sachez néanmoins que certaines expressions, telles que être en rang d'oignon, ne font absolument pas référence au légume, mais au baron d'Oignon, grand maître des cérémonies à la cour, qui avait coutume de crier : Serrez vos rangs, Messieurs !

Enfin, pour l'anecdote, il existe, en France, une Confrérie de l'Oignon ! Née en 1990 en Côte d'Or, elle a vocation à promouvoir et défendre la culture et l'utilisation de l'oignon en cuisine.