Les graines de fenugrec

Fenugrec Graines - Herbes

  • €3,99
    Prix unitaire par 
Taxes incluses. Frais de port calculés à la caisse.


En graine ou en poudre, le fenugrec une épice utilisée pour parfumer de nombreux plats, mais aussi comme plante médicinale en phytothérapie et cosmétique.

Qu'est-ce que le fenugrec ?

Le fenugrec, aussi appelé Trigonelle ou encore Sénégrain, est une plante herbacée aromatique de la famille des Fabaceae, dont on utilise les feuilles, mais surtout les graines comme plante médicinale et condimentaire.

Elles possèdent une odeur caractéristique, assez forte, rappelant certains champignons. En goût, elles sont légèrement amères, avec un parfum rappelant un peu le céleri.

On utilise l'épice sous de nombreuses formes : entière, en poudre, infusions, décoctions, application externe (cataplasmes), huiles, macérât huileux, etc.

La plante possède des feuilles composées de trois folioles ovales ressemblant au trèfle, et des fleurs un blanc jaunâtre, qui donnent des fruits, des gousses de 8 cm de long renfermant dix à vingt graines de fenugrec à la forme anguleuse de couleur brun clair. Originaire d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient selon les sources, il est souvent confondu avec le mélilot, de la famille des papilionacées.

La graine de fenugrec est une épice fondamentale en Inde, que ce soit dans la cuisine ou en phytothérapie dans la traditionnelle médecine ayurvédique. On retrouve aussi la graine et sa poudre dans tous les pays du bassin méditerranéen.

Comment utiliser le fenugrec en cuisine ?

Sous quelle forme employer le fenugrec ?

Le fenugrec s'emploie en graines ou en poudre. Le principal avantage des graines est leur durée de conservation plus longue que la poudre. Si vous conservez votre fenugrec à l'abri de la lumière et de l'humidité, il se conservera très bien.

- La poudre de fenugrec : vous pouvez utiliser la poudre directement en la saupoudrant dans vos préparations culinaires. Elle sert aussi à confectionner des cosmétiques.

- Les graines de fenugrec : les graines s'emploient entières principalement en tisane. Vous pouvez faire bouillir 2 ou 3 cuillères à café de graines de fenugrec dans 250 ml d'eau pendant 15 min, puis vous buvez l'infusion pour profiter de ses vertus. Vous pouvez faire la même chose en décoction, en laissant infuser toute la nuit l'épice dans l'eau froide.

Les graines sont assez dures, il est possible de les croquer telles quelles, mais attention aux dents. Pour les employer, elles sont souvent trempées dans l'eau froide, infusées dans l'eau chaude, parfois consommées en graines germées, sinon, cuites pour les attendrir.

Une fois infusées, les graines seront moins dures et pourront être employées dans la cuisine pour parfumer les plats, ou pourront être mâchées directement.

Sinon, il faut les réduire en poudre. Pour faire de la poudre de fenugrec à partir des graines, vous pouvez les mixer ou les écraser au mortier. Il est conseillé de faire rôtir les graines à sec dans une poêle avant de les moudre et de les ajouter aux plats, afin de leur donner plus de saveurs. Faites par exemple chauffer une poêle sur feu vif, et mettez les graines dans la poêle à sec, tout en remuant pour qu'elles ne carbonisent pas. Le fait de les torréfier va exacerber leur parfum, et va faciliter le mixage. Passez ensuite les graines au mixeur ou broyez-les au moulin à café.


Quelle dose utiliser ?

Le fenugrec possède une saveur assez forte, l'idéal est de suivre une recette avec un dosage précis, même si en cuisine, 1 cuillère à café de graines par personne est généralement conseillée.

Sinon, un seul conseil : goûtez ! Ajoutez le fenugrec à votre préparation, goûtez, et en fonction de ce que vous dise vos papilles, ajoutez-en ou non, comme n'importe quel assaisonnement.


Où employer les graines et la poudre de fenugrec ?

Si la saveur du fenugrec vous plaît, vous pouvez en ajouter dans toute votre cuisine salée sans risque de vous tromper.

Le fenugrec est très employé dans la cuisine indienne. C'est un ingrédient de base de la plupart des mélanges d'épices indiens comme le vodouvan indien, le cury indien. Il est très employé dans les dhals, c'est pourquoi il se marie très bien aux lentilles. Comme en Inde, faites revenir 1 ou 2 cuillères à café de poudre de fenugrec dans l'huile quand vous faites cuire de l'ail ou de l'oignon, avant de cuisiner votre plat.

On retrouve le fenugrec dans des plats typiques de la gastronomie indienne : les naans au fromage, le poulet tandoori ou Biryani, le curry de veau, les samoussas, le riz à l'indienne, etc. C'est une des épices les plus employées en Inde, avec le curcuma, le gingembre et la cardamome, d'autres aromates indispensables à la cuisine indienne.

On le trouve aussi tout autour du bassin méditerranéen et il entre, au Maghreb, dans la préparation de mélange d'épices aromatiques comme le ras el hanout marocain. C'est une des épices les plus employées au Maghreb, avec le cumin et le sumac, d'autres aromates indispensables à la cuisine maghrébine. Toujours au Maroc, on utilise le fenugrec dans les couscous, tajines, dans des recettes traditionnelles telles que la pastilla, la r'fissa au poulet, la terda (tagine de récupération), et parfois même dans le pain.

Le fenugrec pourra s'utiliser dans vos soupes, veloutés et potages, en poudre ou en faisant infuser les graines. Vous pouvez en saupoudrer une cuillère à café dans vos sautés de volaille ou de légumes sans problème. À utiliser dans les ragoûts.

En cuisine asiatique, on s'en sert comme ingrédient de marinade pour faire mariner les viandes comme le poulet ou le canard.

Le fenugrec, plutôt en graine, sert à parfumer les boissons, thés et infusions. On emploie d'ailleurs la trigonelle seule en infusion (helba), c'est d'ailleurs une boisson typique d'Égypte.


Quelles sont les propriétés du fenugrec pour la santé ?

Ses vertus pour la santé

Voici quelques bonnes raisons, en plus de ses propriétés gustatives, d'acquérir du fenugrec. Il possède donc de nombreux bienfaits pour la santé.

La commission E reconnaît l'usage du fenugrec pour ses vertus apéritives permettant d'ouvrir l'appétit. C'est un ouvreur d’appétit utilisé dans les cas de perte d'appétit ou d’anorexie pour aider à prendre du poids, parfois en association avec des racines angéliques médicinales. Cette même commission reconnaît aussi l'usage du fenugrec pour soulager les inflammations cutanées, c'est pourquoi l'usage du fenugrec en cataplasme est très répandu en Allemagne et en Angleterre pour ses effets anti-inflammatoires.

C'est une épice très riche avec une composition nutritionnelle impressionnante : très riche en fibres, stéroïdes saponines, minéraux (fer, magnésium, calcium, phosphore, soufre et manganèse), vitamines (A, B1, B6 et C), et avec une teneur en protéines complètes allant jusqu'à 30 % du poids de la graine. C'est donc un complément alimentaire intéressant, notamment pour les végétariens.

En médecine traditionnelle, notamment en médecine ayurvédique et médecine traditionnelle chinoise, le fenugrec est prescrit pour son efficacité dans la lutte contre le diabète, notamment en association avec la cannelle, permettant de réduire le taux de glycémie et stimulant le pancréas et la production d'insuline, mais aussi pour abaisser le taux de cholestérol et de triglycérides, et pour lutter contre l'anémie.

Le fenugrec, de par sa composition, possède une action tonique, conseillé en cas d'asthénie, pour renforcer l'organisme, en période de fatigue, convalescence, stress, pour les personnes affaiblies, les sportifs (effet anabolisant pour augmenter la masse musculaire et améliorer la récupération après l’effort), etc.

C'est un diurétique, avec une légère action hypotensive sur le cœur. Il est réputé aphrodisiaque, permettant de booster la libido.

Sa richesse en phyto-œstrogène (une hormone végétale) et en nutriments, entraîne une augmentation du taux d’œstrogène, et fait du fenugrec un stimulant des glandes sexuelles de la femme, notamment au niveau des seins. C'est pourquoi le fenugrec est souvent utilisé pour faire grossir la poitrine ou raffermir les seins. On retrouve le fenugrec dans de nombreux remèdes de grand-mère visant à stimuler la lactation et augmenter la production de lait des femmes allaitantes, que ce soit en Inde ou au Maghreb.

La graine est mucilagineuse, c'est-à-dire qu'au contact de l'eau, elle libère une substance visqueuse, le mucilage, qui possède une action bénéfique sur la digestion et pour traiter la constipation.

L'épice est très employée en cosmétique, que ce soit pour des soins de la peau, des ongles ou des cheveux. Il est efficace contre la chute des cheveux et la calvitie (alopécie) : 2 cuillères à soupe de graines de fenugrec dans un 1/2 l d’eau bouillante, laissez infuser 15 min. Frictionnez les cheveux après lavage. 2 à 3 fois par semaine pendant 3 mois.

En application externe, il est recommandé contre l'eczéma, les brûlures, l'acné, mais aussi les douleurs articulaires et musculaires.


Usage en phytothérapie

La posologie classique est de consommer 4 g de fenugrec par jour, dans des cures de 3 à 4 semaines, suivies de pause d'1 semaine. Consultez un médecin pour plus de précisions. Les deux principales manières de faire sont l'infusion et le cataplasme :

- Infusion : faites bouillir 200 ml d'eau, et mettez à infuser 1 cuillère à café de graines pendant 10 min. Consommer 3 tasses par jour, sans excéder 1 l quotidien.

- Cataplasme : faites bouillir 1 l d'eau, et mettez 50 g de graines de fenugrec à infuser jusqu'à ce que la graine libère bien tout le mucilage. Appliquer le gel obtenu sur les zones concernées.

Il est communément conseillé d'éviter de dépasser 4 g de fenugrec par jour, mais en Inde, on en mange quotidiennement et toute l'année, jusqu'à 10g par jour.


Précaution d'usage

Il convient de prendre des précautions et de consulter un médecin avant de consommer du fenugrec si vous êtes dans un des cas suivants.

Il existe des interactions potentielles entre le fenugrec et des médicaments tels que les anticoagulants et les antidiabétiques (hypoglycémiant).

Il est déconseillé de consommer du fenugrec, hors usage alimentaire, pendant la grossesse, la trigonelle pouvant avoir un effet stimulant les contractions et donc l’accouchement.

Parmi les petits désagréments à utiliser du fenugrec, au début d'une cure, il est courant que la graine donne une odeur assez forte à la transpiration et aux urines.